Partager
Actualité

Le libéralisme dans tous ses É/états - « Le libéralisme dans le droit européen de la coopération 'UE-Afrique' »

  • Recherche,
Le libéralisme
Le libéralisme
Date(s)

le 21 juin 2021

de 17h30 à 19h

Lieu(x)

Lieu(x)

En visioconférence sur Teams par le lien suivant :
Cliquez ici pour participer à la réunion

Le séminaire transversal mensuel sur "Le libéralisme dans tous ses E/états", proposé par les laboratoires ICD (Interactions culturelles et discursives - EA 6297) et IRJI (Institut de Recherche Juridique Interdisciplinaire - EA 7496) de l’Université de Tours continue, toujours en distanciel !

Lundi 21 juin 2021, de 17h30 à 19h00

Sous la présidence de séance de Selma Josso, Maîtresse de conférences de Droit public à l'Université de Tours, membre de l'IRJI

En visioconférence sur Teams par le lien suivant :

https://teams.microsoft.com/l/meetup-join/19%3ameeting_ZDk5Y2U5ZGYtNTAzMS00ZmNhLWEyNWYtZDY4NTAzZDg2OWVk%40thread.v2/0?context=%7b%22Tid%22%3a%2216150599-ebb0-4fcf-94a5-6010823c7bd5%22%2c%22Oid%22%3a%221f9995bc-a05e-4a40-800d-00a14c3c97bc%22%7d

Nous aurons le plaisir de recevoir :

Karine Abderemane, Maître de conférences de Droit public à l’Université Paris-Saclay, membre de l’IEDP

Sur « Le libéralisme dans le droit européen de la coopération 'UE-Afrique' »

Présentation de l'intervention :

S’interroger sur le libéralisme dans les relations « UE-Afrique » semble a priori relever de la gageure. Non seulement parce que de nombreux États africains ont entretenu avec certains États membres de l’UE des relations de soumission, de dépendance et d’autorité qui paraissent contraires à toute conception classique du libéralisme, mais aussi parce que la (re)construction de leurs relations dans le cadre du droit européen de la coopération témoigne de la soumission progressive desdits États, comme de l’Union européenne, à une vision tronquée du libéralisme, celle garantie par le libre-échangisme mondial dans lequel l’UE, comme les États africains, doivent s’inscrire. Cette histoire récente et documentée des relations UE-Afrique n’est qu’une présentation superficielle de la complexité des relations de liberté et de soumission, de développement et de démocratie, qui traversent la notion même de libéralisme. Notre propos tentera, à la lumière du droit de l’UE, de comprendre la nature du libéralisme pratiqué par l’UE dans ses relations avec certains États africains, de pointer les spécificités liées à l’institutionnalisation d’un libéralisme fragmenté, d’en identifier les espaces au-delà des territorialités, et d’interroger le rôle de l’UE dans la recomposition des libéralismes au XXIe siècle.

Présentation de l'intervenante :

Karine Abderemane est Maître de conférences de droit public à la faculté de droit de Sceaux de l’université Paris-Saclay. Spécialiste en droit européen, elle s’intéresse tout particulièrement aux questions liées à la solidarité, aux caractéristiques de l’intégration européenne, au droit européen de l’intervention publique, au droit européen des libertés et au droit administratif européen. Concernant les relations UE-Afrique, elle assure notamment un cours de droit européen de la coopération UE-Afrique (Master CIAMO, UFR Histoire de Paris-Sorbonne) et est intervenue sur La conditionnalité migratoire lors de sa participation à un colloque sur La conditionnalité dans les relations extérieures de l’UE (dir. F. Rassu et F. Fines), à paraître chez LGDJ (2021).

Au plaisir de vous retrouver nombreux.

Les organisateurs : Anthony Castet, Nathalie A. Champroux, Alexis Chommeloux, Selma Josso, Nathalie Levy et Stéphane Porion.