Actualité

Loi de programmation 2018-2022 : « Redonner du sens à la peine » ?

Date(s)

le 8 mars 2019

Colloque organisé par le Master 2 Justice, Procès et Procédures.

Cette conférence propose de mesurer la pertinence des différentes mesures proposées dans le volet « Renforcer l’efficacité et le sens de la peine » de la loi de programmation pour la Justice 2018-2022. De la création de la détention à domicile à la création de nouveaux établissements pénitentiaires, en passant par l’aménagement ab initio de la peine, l’ensemble des nouveaux outils introduits par le projet de loi seront étudiés à la lumière de ses ambitions. Avec Patrick Marot de l’OIP.

Programme
13h15 ACCUEIL DES PARTICIPANTS
13h30 OUVERTURE ET PROPOS INTRODUCTIFS
Discours d’ouverture par Nathalie ALBERT
Doyen de la faculté de Droit, d’Économie et des Sciences Sociales de Tours
Propos introductifs par Pauline DESPREZ et Lucas PLANTINET
Etudiants du Master 2 Justice, Procès, Procédures à l’Université de Tours
14h00 PREMIÈRE TABLE RONDE : « REDONNER DU SENS AU PRONONCÉ DE LA PEINE ? »
Frédéric CHEVALLIER, Procureur de la République de Blois
François FOURMENT, Professeur à l’Université de Tours,
Mehdi KEBIR, Juriste assistant près le Procureur de la République de Tours
Virginie PELTIER, Professeure à l’Université de Bordeaux
15h30 PAUSE
15h45 SECONDE TABLE RONDE : « RENFORCER L’EFFICACITÉ DE LA PEINE LORS DE SON EXÉCUTION » ?
Laurence LETURMY, Professeure à l’Université de Poitiers
Amandine MAGNE, Doctorante à l’Université de Poitiers
Patrick MAROT, Représentant de l’Observatoire International des Prisons
17h15 PROPOS CONCLUSIFS
Evelyne BONIS, Professeure à l’Université de Bordeaux

 
VOIR LES VIDEOS DU COLLOQUE